Lettre à un ami de la diaspora (2) Encore un meurtre à Matadi

Cher Anatole,

Il est 7h45′ ce dimanche 29 avril 2018 ici à Matadi au moment où j’écris ces quelques mots. Mon attention vient d’être attirée par des cris de femmes de la maison voisine à la mienne. J’ai vite couru pour savoir ce qu’il se passait. J’ai vu la femme du voisin et sa grande sœur effondrées, poussant de cris, se contorsionnant par terre. La dame me fait savoir qu’elle venait d’apprendre que son jeune frère, déclarant en douane ici à Matadi, venait d’être abattu sans doute par des bandits armés dans la nuit et qu’il serait décédé. Lire la suite

Publicités