Décompte macabre : 113 journalistes tués en 2009 dans le monde

113 journalistes assassinés dans le monde en 2009. C’est le décompte macabre établi par la Fédération Internationale des Journalistes (FIJ). Pour cette organisation, l’année 2009 aura été l’une des pires années pour la presse. «2009 a été l’une des pires années pour les meurtres ciblés de journalistes» et la «FIJ appelle aujourd’hui à ce que les gouvernements et les Nations unies agissent davantage pour protéger les journalistes», a-t-elle indiqué dans un communiqué publié mercredi 30 décembre.
Ce sont en fait en tout 137 journalistes et travailleurs des médias qui ont été tués en 2009, dont «113 assassinats ciblés ». C’est le nombre le plus élevé jamais enregistré. Les 24 autres morts sont considérées comme « accidentelles », selon cette organisation basée à Bruxelles.La FIJ a dénoncé l’inaction des Etats, auxquels l’ONU avaient pourtant demandé en 2006, a-t-elle rappelé, «de prendre des mesures pour protéger les journalistes et les médias dans les zones de conflit». Lire la suite

Publicités