Abbé Malumalu : l’expertise repoussée !

Face à l’éventualité de la désignation de l’abbé Apollinaire Malumalu comme président de la nouvelle Commission électorale nationale indépendante, la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) s’est fendue lundi dernier d’une déclaration on ne peut plus claire. « …la CENCO tient à préciser l’opinion tant nationale qu’internationale, intéressée par la désignation d’un délégué de la sous-composante « Confessions religieuses » à la CENI selon la loi promulguée par le Président de la République, qu’elle n’a pas présenté un ecclésiastique pour être membre de la Commission Electorale Indépendante.  Il va sans dire qu’un ecclésiastique qui s’engagera dans la CENI ira manifestement à l’encontre des dispositions canoniques de l’Eglise catholique », lit-on dans la déclaration lue par le secrétaire général adjoint de cette structure qui regroupe tous les évêques du pays. Lire la suite