66è anniversaire de la DUDH : l’Aproja à l’écoute des femmes maraîchères et rizicoles de Ngwele

Par Génie Mulobo

En collaboration avec le bureau conjoint des Nations Unies aux droits de l’homme et Filles et femmes en action pour la promotion et la protection des droits de l’homme, l’Action pour la protection des journalistes en Afrique (APROJA) a commémoré le 66ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme avec les femmes maraîchères et rizicoles du site Ngwele, au quartier Kingabwa dans la commune de Limete. C’était le 11 décembre 2014, à la paroisse Saint Kizito dans ladite commune.
La plupart de congolais ignorent l’existence des droits de l’homme. Ce n’est pas le cas des femmes maraîchères et rizicoles de Ngwele. Ces dernières ont réussi à résoudre les conflits fonciers entre elles et un fonctionnaire qui s’est improvisé propriétaire de ce site. C’est pourquoi, ces différentes structures ont profité de cette occasion pour féliciter les femmes de Ngwele et apporter des pistes de solutions à leurs problèmes. Lire la suite

Publicités

Grâce au projet MAVIH : l’Afrique centrale se mobilise pour atteindre l’objectif 3 zéros

Par Génie Mulobo

En collaboration avec l’Institut Panos Europe, l’Union Congolaise des femmes des médias, UCOFEM a organisé la semaine dernière, un débat régional des journalistes sous le thème : « Objectif 3 zéros : quels engagements et quelles ressources des Etats d’Afrique Centrale après 2015 ».
Ce débat qui s’inscrit dans le cadre du projet « MAVIH » à savoir Médias d’Afrique centrale sur le VIH/Sida a connu deux grands temps forts. Il s’agit entre autres de la Table ronde sur l’état des lieux de la situation du VIH/Sida en RDC, au Rwanda, au Burundi et en RCA ; et une autre sur : «Quel chemin reste-t-il à parcourir ? » Zéro discrimination, zéro nouvelle infection et zéro décès lié au Vih/Sida. Tel a été l’objectif poursuivi par l’Onusida et partenaires pour 2015. Lire la suite

Clôture de la 3ème CNRPF : Le gouvernement congolais réceptionne le premier lot de contraceptifs

Par Génie Mulobo

Ouverts par le ministre de la Santé publique, Dr. Félix Kabange Numbi, les travaux de la 3ème Conférence nationale pour le repositionnement de la Planification Familiale (CNRPF) se sont clôturés vendredi 05 décembre 2014 à l’hôtel Béatrice dans la commune de la Gombe. A la fin des assises, les participants venus de toutes les provinces de la RDC ont acquis des nouvelles connaissances sur la planification familiale.
Dans son mot de clôture, le ministre de la santé publique a indiqué que le premier lot de contraceptifs d’une valeur d’un million de dollars, vient d’être réceptionné grâce aux efforts du gouvernement de la RDC et des partenaires. Il a proposé l’organisation d’une 4ème conférence sur la planification familiale avant 2019. Selon lui, le gouvernement congolais va tout mettre en œuvre pour la réalisation des recommandations formulées par les participants. Lire la suite

Repositionnement de la planification familiale : la RDC s’engage dans une intervention stratégique

Par Génie Mulobo

Le ministre de la Santé Publique, le Dr. Félix Kabange Numbi a lancé mardi 02 décembre 2014, les travaux de la 3ème Conférence nationale pour le repositionnement de la Planification Familiale (CNRPF). C’était à l’hôtel Béatrice, dans la commune de la Gombe. Durant trois jours à savoir, du 03 au 05 décembre 2014, près de 350 participants venant des ministères provinciaux de santé, du Genre, des médecins inspecteurs provinciaux, médecins coordonnateurs provinciaux de PNSR, les représentations des associations provinciales et autres institutions réfléchissent sur la planification familiale. Le thème choisi pour ces assises est : « Planification familiale, pilier du développement socio-économique de la RD Congo ». Le Fonds des Nations Unies pour la Population(UNFPA), C-Change, OMS, USAID et autres sont représentés dans cette conférence. Lire la suite

L’ONUSIDA veut mettre fin à l’épidémie de sida d’ici à 2030

Par Génie Mulobo

Le monde entier a célébré hier lundi 1er décembre 2014, la journée mondiale de lutte contre le sida. Le thème choisi cette année est : « COMBLER L’ECART”. “Plus d’engagement et plus des ressources locales pour renforcer notre riposte au VIH » est le thème national. A cette occasion, l’ONUSIDA a publié un rapport intitulé : “Accélérer : mettre fin à l’épidémie de sida d’ici à 2030 ». Le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA) a déclaré qu’adopter une approche accélérée au cours des cinq prochaines années permettra au monde de mettre fin à l’épidémie de sida d’ici à 2030. Cela pour éviter près de 28 millions de nouvelles infections à VIH et 21 millions de décès du sida ainsi que de mettre fin à l’épidémie de sida en tant que menace de santé mondiale.Selon l’ONUSIDA, si le monde n’accélère pas rapidement la riposte dans les cinq prochaines années, l’épidémie pourrait redémarrer et le nombre de nouvelles infections à VIH va atteindre des niveaux encore plus élevés qu’aujourd’hui. Lire la suite

L’UNFPA et ses partenaires exhortent à autonomiser les adolescentes

Par Génie Mulobo

« Autonomiser les adolescentes ; Mettre fin au cycle de violence ». Tel est le thème choisi par le ministère du Genre, de la famille et de l’Enfant, en collaboration avec le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) et différents partenaires célébrer la troisième édition de la journée internationale de la fille. Cadre choisi le 11 octobre dernier: le Lycée Matonge, dans la commune de Kalamu. « Eviter les grossesses et mariages précoces ; éviter d’être victime consentante ; dénoncer le harcèlement… ». Ce sont là quelques-uns des messages retenus par les filles du lycée Matonge lors de cette journée de sensibilisation. Lire la suite

Formation d’un gouvernement d’union nationale: Les charognards de la politique appâtés

Le tandem Kengo –Minaku s’affaire pour que les concertations nationales aient lieu. Malgré les réticences prononcées de l’UNC de Vital Kamerhe et de l’Udps/Tshisekedi, il devient évident que ce forum se tiendra quelle qu’en soit la forme ou la dénomination. Concertations nationales ou dialogue national, les opposants, du moins certains d’entre eux, ont déjà mordu à l’hameçon. Ils vont participer à ces assises, même si leurs revendications ne sont pas toutes satisfaites. Lire la suite