L’ONUSIDA veut mettre fin à l’épidémie de sida d’ici à 2030

Par Génie Mulobo

Le monde entier a célébré hier lundi 1er décembre 2014, la journée mondiale de lutte contre le sida. Le thème choisi cette année est : « COMBLER L’ECART”. “Plus d’engagement et plus des ressources locales pour renforcer notre riposte au VIH » est le thème national. A cette occasion, l’ONUSIDA a publié un rapport intitulé : “Accélérer : mettre fin à l’épidémie de sida d’ici à 2030 ». Le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA) a déclaré qu’adopter une approche accélérée au cours des cinq prochaines années permettra au monde de mettre fin à l’épidémie de sida d’ici à 2030. Cela pour éviter près de 28 millions de nouvelles infections à VIH et 21 millions de décès du sida ainsi que de mettre fin à l’épidémie de sida en tant que menace de santé mondiale.Selon l’ONUSIDA, si le monde n’accélère pas rapidement la riposte dans les cinq prochaines années, l’épidémie pourrait redémarrer et le nombre de nouvelles infections à VIH va atteindre des niveaux encore plus élevés qu’aujourd’hui.
En outre, le rapport indique que le nouvel ensemble de cibles qu’il faudrait atteindre d’ici à 2020 comprend la réalisation de l’objectif 90–90–90 : 90 % des personnes vivant avec le VIH connaissent leur séropositivité, 90 % des personnes conscientes de leur séropositivité ont accès au traitement, et 90 % des personnes sous traitement atteignent des niveaux de VIH indétectables dans leur organisme.
A cet effet, L’ONUSIDA estime qu’en juin 2014, quelque 13,6 millions de personnes avaient accès au traitement antirétroviral, ce qui constitue un progrès significatif pour faire en sorte que15 millions de personnes aient accès au traitement en 2015, mais reste loin de l’objectif 90–90–90. Des efforts spécifiques sont nécessaires pour combler l’écart d’accès au traitement des enfants.
Les autres cibles incluent une réduction de plus de 75 % du nombre annuel de nouvelles infections à VIH (à 500 000 en 2020) et la réalisation de l’objectif « zéro discrimination ». Les cibles reposent sur une approche fondée sur les droits humains qui prévoit de ne laisser personne sur le bord du chemin, et contribueront de façon significative à l’amélioration des résultats en matière de santé mondiale si l’on parvient à les atteindre.
Rappelons que les récentes statistiques de l’ONUSIDA indiquent que 35 millions de personnes vivaient avec le VIH dans le monde en 2013; 2,1 millions de personnes ont été nouvellement infectées par le VIH et 1,5 million de personnes sont décédées de maladies liées au sida.
Jusqu’en juin 2014 par contre, 13,6 millions de personnes avaient accès à des médicaments antirétroviraux.
Il sied de signaler que ce rapport a été présenté à l’Université de Californie à Los Angeles (UCLA) à l’occasion d’une réunion organisée sous l’égide de David Gere, Directeur de l’UCLA Art & Global Health Center.
« Nous avons infléchi la trajectoire de l’épidémie » a déclaré Michel Sidibé, Directeur Exécutif de l’ONUSIDA. « Nous disposons désormais de cinq ans pour la briser pour de bon, faute de quoi nous risquons un rebond incontrôlable de l’épidémie », a-t-il ajouté.
Le Directeur Exécutif de l’ONUSIDA était accompagné d’une invitée spéciale, Charlize Theron, Messagère des Nations Unies pour la paix et Fondatrice du Charlize Theron Africa Outreach Project.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :