Sommet de la francophonie : la realpolitik plus forte que Hollande

La realpolitik aura donc finalement eu raison de François Hollande. Après moult hésitations, le président français s’est résolu à participer au sommet de la francophonie qui se tiendra du 12 au 14 octobre prochain à Kinshasa. S’il consent à se rendre dans un pays où les élections présidentielle et législatives de novembre 2011 ont été jugées chaotiques et leurs résultats peu fiables et où les droits de l’homme ne sont pas toujours respectés, le président français s’est voulu réaliste. L’Afrique est le plus grand réservoir de francophones au monde et la RDC est le pays francophone le plus peuplé du continent noir. Ce n’est pas peu ! Lire la suite