Enseignement à double vitesse

Dans 12 jours, soit le lundi 3 septembre, c’est la rentrée scolaire. La date a été confirmée par le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel (EPSP), au grand dam des parents d’élèves. Jusque là impayés, ces derniers ne savent à quel saint se vouer, n’ayant pas eu le temps de boucler les préparatifs de cette rentrée tant redoutée. Certains sont si désemparés qu’ils envisagent une rentrée graduelle de leurs enfants à l’école, le temps de réunir les moyens nécessaires pour y faire face. Ce sont les enfants des classes terminales (6èmes années des humanités et 6ème année primaire) qui seraient prioritaires en cas de choix cornélien à opérer. Les premiers ont en point de mire l’examen d’Etat et les seconds le test national de fin d’études primaires (TENAFEP). Lire la suite