La CPI accorde la liberté provisoire à J.P. Bemba. Ocampo fait appel

C’est sans doute la première bonne nouvelle pour l’ancien vice-président de la République, sénateur et leader du MLC, en attende de procès devant la Cour pénale internationale (CPI). « Aujourd’hui 14 août 2009, la Chambre préliminaire II de la Cour pénale internationale a décidé de faire droit, sous condition, à la demande de mise en liberté provisoire de Jean-Pierre Bemba Gombo », a indiqué la CPI dans un communiqué diffusé le 14 août. 

« L’exécution de cette décision est reportée dans l’attente de la détermination de l’Etat sur le territoire duquel Jean-Pierre Bemba Gombo sera libéré et de la détermination des conditions qui lui seront imposées », ajoute le communiqué. La même source signale que la CPI va tenir des audiences entre le 7 et le 14 septembre prochain pour entendre les pays susceptibles d’accueillir M. Bemba. On rappelle à ce sujet que la Belgique, la France, l’Allemagne, le Portugal, l’Italie et l’Afrique du Sud avaient été cités comme probables pays d’accueil de M. Bemba en attendant la tenue de son procès pour « crimes de guerre et crimes contre l’humanité » pour des faits commis par ses troupes en Centrafrique en octobre 2002 et mars 2003.
Selon certaines indications, les pays d’Europe cités se montrent très peu disposés à accueillir le leader du MLC. La France a estimé que l’homme n’avait pas beaucoup d’attaches dans l’Hexagone alors que la Belgique redoutait une charge trop importante. Le Portugal pour sa part avait fait savoir que sa propre législation ne prévoit pas de mise en liberté provisoire, ce qui serait difficile pour lui d’accueillir Bemba. Quant à l’Afrique du Sud, elle avait demandé un délai supplémentaire de réflexion avant de se prononcer. On ne connaît pas très bien la position des autres pays. Ces derniers donnent la honteuse impression de ne pas vouloir appliquer les règles qu’ils ont eux-mêmes édictées en créant la CPI. Les usages à la CPI indiquent que les conditions de détention des accusés doit être examinée au moins une fois l’an. Or, Jean-Pierre Bemba a été arrêté en Belgique puis transféré à La Haye l’année dernière. Il a totalisé un an de détention. On note d’ailleurs que pour la CPI, il n’y a pas de risque que M. Bemba fasse obstacle à l’enquête ou commettre à nouveau les mêmes crimes s’il attend le début de son procès en liberté.
L’affaire Bemba devient un véritable test de crédibilité pour la justice internationale incarnée par la CPI. C’est le moment pour elle de prouver qu’elle n’est pas une simple affaire politique, une justice mise en place pour enquiquiner les faibles d’Afrique. A Kinshasa, nombreux en effet sont les partisans du leader du MLC qui sont convaincus que la détention de Bemba est une affaire politique montée pour l’écarter de la vie politique congolaise.
Reste que des faits ont été accumulés qui prouvent qu’il y a eu des bévues commises par les troupes du MLC sur le territoire de Centrafrique. Fort heureusement, notent les partisans du MLC, Jean-Pierre Bemba n’est accusé que comme « chef militaire » selon le principe de la responsabilité du « chef hiérarchique ».

Ocampo ne désarme pas

L’on a tout de même appris que Louis Moreno Ocampo, procureur de la CPI, a décidé de faire appel de la décision de la chambre préliminaire II. Il compte pour ce faire développer ses arguments au cours d’une audience prévue le 24 août prochain. Pour le procureur, Jean-Pierre Bemba devrait attendre en prison l’ouverture de son procès. Du coup à Kinshasa, les partisans du MLC parlent d’acharnement « suspect » de la part du procureur de la CPI. « Que Bemba soit ou non libéré provisoirement, il y aura de toutes les façons procès« , font valoir les partisans du MLC, qui trouvent de plus en plus « politiques » les démêlés judiciaires de leur leader. Eux, estiment que Louis Moreno Ocampo est à la poursuite du vent, d’autant plus que des personnalités belges se porteraient garants pour Bemba. L’homme possède des biens en Belgique où étudient du reste ses enfants.
Franck Baku

Publicités

11 Réponses

  1. kil tiernne bon

  2. JP BEMBA les congolais t’aime bien,est veulent te voir libre non seulement libre mais retrouvé son pays.
    Jean Marc Masala de l’Unikin,on est ensemble IGWE JP BEMBA et vous avez le soutient de Vital Kamerhe.

  3. tien bon monsieur le president on est tous avec toi,reviens vite au pays

  4. Bravo

    C’est la voie de la victoire pour le peuple.
    Nous voulons un casier judiciaire vide et bienvenu au pays pour election 2011.
    Que Ocamo respecte nos voies 42% congolais

    Avec Dieu nous vaicrons

  5. je pense qu’il est nécessaire que Jean-Pierre soit libéré étant un grand homme congolais

  6. batika bemba po bemba ayebi likambo mokote ngai na zalaka na bitumba ya bangi ezalaki kaka basoda ya bemba te ba chadien na balibie pe bazalaki batu oyo basalaki makambu ya mabemingi ezalaki ba chadien kote ya pk 12 ba centrafrinqe bayebi ya ngo bien mem na kilomtre 5 bango moko basoda ya patesie ba salaki ba gran buzoba ngai nazalaki banda na guere colingua ti na oy ya bozeze ngai nazali congolaise na zalaka kofanda na lakuanga na bangui batika kokosa soki basoda ya bemba basalaki masacre ndenge bazali koloba pourqua biso lisusu toya mbaki popilasion centrafriqen na zongo toyebi eloko nini bazali koluka kasi loba nzambe alite soki nzambe azali bemba akobima pe un jour president ya rdc po azali congolain ye morino akanisi povrete ya mboka na ye ekosila na riches ya rdc lokuta

  7. bakanga pe lider ya chad bakanga pe kadafi po bango pe bazalaki ebongo makambu oyo jose eduardo asala na ba congo pouqua ba zuaye te ebongo kagame likambote nzamba akokata likambo oyo

  8. Mon président, soit calme et ait confiance en Dieu, Il t’élevera au temps au portin, lis bien histoire de JOSEPH dans la bible. donc tu es notre PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE. avec Dieu nous vaincrons et nous ferons des exploits.

  9. je t’aime bien dieu lui meme sait le peuple congolais ne veulent pas de voir tout jours en prison que dieu proteger tes enfants et notre mamant que nous aimont bien MLC toujour en avant.

  10. preso zala nayo calme po mocampo asi asuki naye

  11. Mes frères congolais; notre leader JEAN BEMBA GOMBO est victime d’un large complot international mis à marche par la belgique et ses alliés. Je crois que cette fois ici Bemba tirera ltoute les leçons avant de venir en aideàqui -que -ce -soit.Meme les congolais issu d’mlc ont trahi leur chef.Gourage président,nous; nouvelle génération nous sommes derrière vous jusqu’a la liberation total de notre grand congo.Ténez bon le vent est à notre faveur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :