La Belgique veut des relations « émancipées et responsables » avec la RDC

Dominique StruyeL’ambassadeur de Belgique en RDC, M Dominique Struye a animé mercredi 15 juillet un déjeuner de presse avec un groupe de journalistes. Le diplomate belge a plaidé pour des relations adultes entre son pays et la RDCongo, estimant que près de 50 ans après l’indépendance on ne devrait plus parler de relations entre « un oncle et son neveu« , mais plutôt de relations entre « partenaires égaux » et « responsables« . Pour ce faire, Bruxelles s’inscrit dans la droite ligne du discours de Barack Obama à Accra au Ghana samedi dernier, insistant sur des relations « émancipées » et non de relations entre « dominant » et « dominé« .
Sur la hauteur de l’aide de son pays à la RDC, Dominique Struye parle d’environ 200 millions d’euros par an, rappelant qu’il ne fallait pas faire une fixation sur les chiffres, Bruxelles étant plutôt partisan d’une bonne coopération. M. Struye a précisé qu’il existait plusieurs « canaux indirects » par lesquels transite l’aide de la Belgique à la RDC et que donc il était parfois difficile d’en saisir toute la portée au travers de simples chiffres. « L’important est de se demander si ce que reçoit la RDC lui permet-il d’assurer lui-même son développement« , a souligné l’ambassadeur de Belgique, qui insiste sur la nécessité pour la RDC de ne pas rester de façon permanente sous perfusion du FMI, de la Banque mondiale et d’autres partenaires bi et multilatéraux.
M. Struye a également reconnu que la coopération entre la Belgique et la RDC profite d’une certaine façon à Bruxelles. « Le Congo rend la Belgique plus grande qu’elle ne l’est« , a-t-il fait savoir.

Une « Maison Schengen » à Kinshasa !

L’ambassadeur de Belgique est revenu sur l’épineuse question d’octroi de visa par l’ambassade de Belgique, cette dernière étant régulièrement accusée de faire subir un traitement inhumain aux demandeurs congolais de visa. Pour résoudre cette question, l’ambassade de Belgique compte ouvrir avant la fin de cette année, une nouvelle chancellerie sur l’avenue ex-24 novembre. La « Maison Schengen« , c’est son nom, aura vocation d’offrir un cadre plus spacieux aux demandeurs de visa d’entrée dans les pays signataires de l’accord Schengen. A terme, a précisé l’ambassadeur, la « Maison Schengen » devrait devenir une sorte de « guichet unique » pour les demandeurs de visa d’entrée dans les pays de l’espace Schengen.
Dominique Struye a néanmoins reconnu qu’il faudrait du temps pour amener les ambassades des pays Schengen à abandonner, d’une certaine façon, une question de souveraineté. « Il faut pour cela un cheminement psychologique et mental qui pourrait prendre du temps« , a dit en substance l’ambassadeur de Belgique, qui a tout de même assuré qu’il n’existait pas de politique de quota pour l’octroi de visa aux Congolais. Selon lui, l’ambassade de Belgique délivre plus ou moins 16.000 visas d’entrée en Belgique aux Congolais chaque année. Il a en outre insisté sur le respect de la procédure de demande de visa, rappelant qu’il fallait compter au moins 15 jours entre le dépôt de la demande et la réception de la réponse y réservée. C’est ainsi que l’ambassade envisage de mener une campagne d’explication au moment de l’ouverture de la « Maison Schengen« .

Quid du cinquantenaire ?

Au sujet d’une éventuelle participation de la Belgique aux festivités du cinquantenaire de l’indépendance de la RDC, Dominique Struye a indiqué que son pays ne ferait rien qui ne soit proposé par la RDC. Il n’a du reste pas confirmé les rumeurs sur une possible présence du roi Albert auxdites festivités.  » A ma connaissance, il n’y a pas d’invitation en ce sens, même si cela a été évoqué. Tout devrait se faire dans le respect des règles diplomatiques classiques« , a répondu M. Struye à une question lui posée, ajoutant qu’il appartenait aux Congolais d’inviter qui ils veulent à l’occasion du cinquantenaire de l’indépendance du pays, laissant entendre que Bruxelles n’entendait pas imposer quoi que ce soit.
L’ambassadeur de Belgique a tout de même admis qu’il y avait de l’intérêt en Belgique pour le cinquantenaire de l’indépendance de la RDC.
Il a toutefois repoussé, à une question lui posée en ce sens, l’idée de voir une exposition des œuvres congolaises détenues par le musée de Tervuren à Kinshasa à l’occasion du cinquantenaire de l’indépendance de la RDC, mais n’a pas exclu l’organisation à Kinshasa d’une exposition virtuelle desdites œuvres. « Ces œuvres sont bien protégées là où elles sont », a-t-il dit en substance, redoutant qu’il se manifeste une certaine velléité de la part des Congolais de les garder si elles étaient ramenées en RDC. Il a également souligné qu’il n’existait pas encore un cadre idéal pour garder ces œuvres dans de bonnes conditions en RDC, ajoutant que les Congolais ont libre accès à ces œuvres exposées à Bruxelles.
Au sujet de l’avion Hercule C-130 mis par la Belgique à la disposition de la Monuc, l’ambassadeur Struye a précisé que cet avion est une aide strictement logistique, la Belgique n’étant pas disposée, pour des « raisons historiques », à engager des troupes dans des opérations militaires dans ses anciennes colonies. « La présence de cet avion est la marque de ce que nous pouvons faire et ne pouvons pas faire au regard des recommandations du parlement », a expliqué l’ambassadeur de Belgique, qui a tout de même rappelé que la Belgique allait former un bataillon de soldats de l’armée nationale congolaise, notant tout de même que cela restait « modeste » dans le cadre de la coopération militaire pour une armée d’environ 130.000 hommes. Il a par contre mis en exergue l’aide de Bruxelles à l’identification biométrique des soldats congolais, ce qui devrait contribuer à une meilleure gestion des effectifs de l’armée.
Franck Baku

Publicités

2 Réponses

  1. salut, moi je suis un jeune garcon congolais vivant dans un famille pauvre et je veux que le gouvernement belge puisse aider ma famille

  2. bonjour mon jeune frère,
    je suis Congolais comme toi, et je viens de lire ton message d’au secours au gouvernement Belge pour aider ta famille car vous êtes pauvre cela m’a fait fort mal.
    Mon frère, je vis en Belgique depuis plus de 15 ans maintenant si je peux te porter un conseil, seulement de te dire ne compte jamais sur quelqu’un ,tu n’as rien fait de mal mais si tu pouvais tourner tes regards au prés de Jésus jour et nuit et de mettre tous ces commandements en pratique je te le dis mon frère ta vie ainsi que celle de ta famille prendront une autre tournure. Vous n’êtes pas pauvre il ne faut pas vous sous estimer, la vie que tu cherches en Belgique est entre tes mains si tu veux me croire gloire soit rendue à Dieu et si tu ne le veux pas gloire soit toujours rendue à Dieu. MERCI ET QUE LE SEIGNEUR TE PROTÈGE ET QU’IL VOUS FASSE GRÂCE DANS SON AMOUR INFINI. AMEN

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :