Expulsion des Congolais d’Angola: Luanda exagère

Encore des Congolais expulsés d’Angola. Ce n’est pas nouveau. C’est devenu même une petite gymnastique pour les policiers et militaires angolais qui s’adonnent, à coeur joie, à ce jeu. Dans la petite cité de Tembo, les autorités locales sont dans l’émoi. Elles ne savent pas venir en aide à tous ces compatriotes rapatriés de force, privés de leurs biens et de toutes leurs économies par les policiers et militaires angolais. Très arrogants, ces Angolais se permettent même des fouilles de nature à humilier les Congolais, allant jusqu’à faire des touchées vaginales aux femmes et filles congolaises. L’objet de ce traitement inhumain et dégradant est de vérifier que ces femmes et filles ne cachent pas de pierres précieuses dans leurs parties génitales.
Selon les informations diffusées ce matin sur Top Congo FM, près de 7 000 Congolais auraient déjà franchi la frontière pour un voyage retour des plus indigne. Les autorités centrales congolaises restent muettes sur le sujet alors qu’un accord venait d’être signé dernièrement entre l’Angola et la RDC pour une gestion concertée de ce genre de problèmes, les expulsions devant se faire après information des autorités congolaises. L’actuelle opération d’expulsion des Congolais d’Angola pourrait concerner près de 50.000 personnes.
On ne peut toutefois pas s’attendre à plus des autorités congolaises, dans la mesure où le pays est faible. L’Angola reste un des principaux soutiens du régime en place. Des policiers congolais sont formés en Angola. On affirme même, sans preuve, que des troupes angolaises débarquent à Kinshasa chaque fois que quelque chose de pas très bon se passe dans la capitale et menace la survie du régime.
S’il faut condamner les méthodes musclées et les conditions inhumaines d’expulsion des Congolais d’Angola, on doit néanmoins reconnaître que les Congolais ont pris, à cause de la crise qui sévit dans leur propre pays, la mauvaise habitude de considérer l’Angola comme un eldorado. Beaucoup s’y rendent dans les zones minières pour se livrer à l’exploitation artisanale des pierres précieuses. La quête d’une vie meilleure les met pourtant à la merci des exactions et des méthodes retrogrades des autorités angolaises soucieuses de faire le ménage. La crise qui touche tous les pays du monde n’épargne pas l’Angola. L’étranger qui s’enrichi sur le sol angolais est alors considéré comme un voleur des richesses qui devaient profiter d’abord et pourquoi pas exclusivement aux Angolais. On doit également reconnaître que les Angolais se montrent là égoïstes et non reconnaissants pour un pays qui les a accueillis alors qu’ils étaient sous le joug de la colonisation portugaise. De nombreux cadres angolais ont étudié dans les écoles et universités congolaises. Ils se montrent aujourd’hui trop ingrats envers la RDC.
Franck Baku

Publicités

3 Réponses

  1. Ajourd´hui vous congolais, vous ignorez ce que l ´Armée
    congolaises( Faz) a fait au Nord de l´Angolais, le pillage des
    localitées; Damba, Maquela, Negage, Sambacaju, Camabatela,les vols des vâches et viol des femmes et
    jeunes filles tout au long de leurs retour Au Zaire, les saisissements de véhicules et materielles de toutes sortes que les refugiés Angolais possedaient en 1976, tout au long de la frontière du Bas-zaire plus précisement à Songololo, Kimpese etc…

  2. D’accord avec Pereira, surtout que il faut dire la vérité, quand les congolais viennent en Angola, ça n’est pas parce que ils aiment le pays, non c’est que par interet, ils organisent des manifestation pour des choses complètements bêtes, font du boucan dans les rues, impose leur façon de vivre, sont impolis, ils sont là à faire « les combattants  » on les remercie pour leur acceuil, mais nous on a pas fait ce qu’ils font en ce moment dans le pays, il faut être un peu civiliser, on dit oui au étrangés, mais pas ceux qui sont là pour faire les foutteurs de trouble. Il faut arrêter de faire les victimes! Et ils ne font pas ça qu’en Angola, l’Afrique du sud, la Namibie, la Zambie c’est le même cas.

  3. Et les congolais qui sont expulsés sont dans une situation irrégulière, ne pas confondre, et beaucoup arrive à avoir la nationalité avec des magouilles.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :