Franc congolais: échec pour Muzito

825 FC pour 1 dollar à l’achat et 840 FC pour 1 dollar à la vente. C’est le taux qu’affichent les bureaux de change samedi 21 mars 2009. Une fois de plus, la monnaie nationale est dans une zone de turbulence.

Toutes les mesures prises par le gouvernement pour sauver le franc congolais de l’anéantissement, ne portent plus. Inéxorablement, la monnaie nationale poursuit sa descente aux enfers, au point qu’on se demande ce que fait le gouvernement concrètement. Est-ce là, les conséquences directes de la crise financière mondiale sur la faible économie congolaise. C’est possible. Toujours est-il que la population commence à avoir une opinion négative du gouvernement. Le gouverneur de la Banque centrale du Congo (BCC) a cru bon affirmer en milieu de semaine que les réserves de change du pays sont au plus mal. On sait que les exportations (pétrole, bois, café, diamant…) ne rapportent pas assez pour soutenir une économie mal en point. Au même moment, les dépenses n’ont pas suivi la courbe à la baisse comme le sont les recettes du pays. Pour souffler un peu et redonner de la vigueur à la monnaie nationale, la BCC compte sur les 195 millions de dollars promis par le Fonds monétaire international (FMI) et qui auraient dû déjà atterrir dans les escarcelles de l’institut d’émission depuis un mois. Il semble que lesdits millions pourraient enfin être versés en avril. Ces 195 millions de dollars sont un vrai ballon d’oxigène. S’ils ne viennent pas, la valeur du franc congolais pourrait, à nouveau, s’éffriter. Malgré ces explications somme toute trop techniques pour le Kinois, c’est au trio Adolphe Muzito (premier ministre), Athanase Matenda (ministre ds finances) et Jean-Claude Masangu (gouverneur de la BCC) qu’on impute la descente aux enfers du franc congolais, ou mieux à leur gestion jugée peu orthodoxe. « Du temps du patriarche Antoine Gizenga, ça allait mieux. Le vieux savait se faire respecter. Mais aujourd’hui, Muzito autorise tous les paiements, faisant exploser le trésor public et entraînant la chute vertigineuse de la monnaie nationale. C’est regrettable« , a lâché un opérateur économique, qui craint que dans quelques mois, 1 dollar américain s’échange à 1000 francs congolais. « Ce sera ingérable comme situation« , a-t-il laissé entendre, prédisant de remous sociaux dans un pays où les « gens vivent au jour le jour« .
Tout simplement triste!
Mona Kumbu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :