Les Léopards/football offrent une belle fête aux Congolais

Dimanche 8 mars au soir, les Kinois ont fait la fête. Les rues de Kinshasa ont été prises d’assaut par des hordes de jeunes criant leur joie à la suite de la victoire de l’équipe nationale de football, les Léopards, sur les Black-stars du Ghana (2-0) en finale de la première édition du championnat d’Afrique des nations (CHAN) à Abidjan (Côte d’Ivoire).
Les Kinois avaient bien raison de fêter, car cela faisait 35 ans que l’équipe nationale de football n’avait pas gagné un trophée continental, toutes compétitions confondues. La dernière victoire congolaise date de 1974 avec la victoire en Coupe d’Afrique des nations en Egypte.
Toute la nuit, les gens ont bu et dansé, d’autant plus que la journée de lundi avait été décrétée chômée et payée sur toute l’étendue du territoire national afin de fêter cette victoire. Une bonne nouvelle enfin pour un pays habitué depuis plus d’une décennie à ne vivre que de guerres, viols, pillages, tueries et autres maux. Alors, une victoire, une belle victoire, qui permet à la RDC d’attirer sur elle les phares de l’actualité en bien, cela ne pouvait passer inaperçu. Cette victoire qui coïncidait avec la journée internationale de la femme a donné des idées à certains Kinois. Alors que les femmes qui venaient de défiler sur le boulevard Triomphal disaient: « Nous les mamans vous avons donné une coupe« , les hommes leur répondaient: « C’est normal. Aujourd’hui vous avez délaissé vos minijupes et autres tenues provocantes laissant le nombril au vent, les seins dehors et le string à la vue de tous. En délaissant vos tenues qui nous ensorcellent, nous avons joué avec la grâce de Dieu et nous avons gagné« .
Y avait-il un lien entre cette tenue décente et la victoire des Léopards à Abidjan, difficile à dire. Toujours est-il que les femmes ont décidé, depuis quelques années, que le 8 mars, elles s’habillent en pagne bien cousu. Mêmes des petites filles de un an, ont eu droit à leur morceau de pagne pour la circonstance. Qu’importe les croyances, les Congolais ont gagné, déjouant tous les pronostics qui donnaient favoris les Ghanéens. Après avoir humilié les Léopards en phase de poule sur un score de 3-0, les Black Stars ont fait la grosse tête. Aucun spécialiste du football ne donnait gros des Léopards. Les Lofo Bongeli, Trésor Mputu Mabi, Miayo, Gladis Bokese, Joël Kimuaki, Alain Kayilutuka, Bedi Mbenza, Kidiaba… ont prouvé que l’on ne doit jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. Chapeau bas aussi à Santos Muntubile, le coach des Léopards locaux. Lui avait cru en la capacité de ses joueurs à aller jusqu’au bout. Malgré le fait que les Congolais avaient éliminé les Lions du Cameroun au tour qualificatif en les battant à l’aller comme au retour, les Léopards n’étaient pas considérés comme des prétendants au titre final à Abidjan. Les spécialistes du football africain devront revoir leurs calculs. En Afrique, il n’y a pas que l’Egypte, le Cameroun, le Nigeria, le Ghana qui ont la capacité de gagner des trophées, les Léopards congolais sont de retour. Gare aux imprudents et aux prétendus spécialistes du football africain.
Franck Baku

Une Réponse

  1. na leli coupe oyo grave soni elongwe,merci à tous les joueurs de rdcongo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :