Bonne nouvelle : Nkunda hors d’état de nuire !

Pour une bonne nouvelle, c’en est vraiment une. Les Congolais ont appris tôt le matin du vendredi 22 janvier que le chef de la rébellion du CNDP, le général tutsi déchu Laurent Nkunda, a été arrêté jeudi à 22h dans la ville de Gisenyi au Rwanda, frontalière de celle congolaise de Goma.
Cette information est d’autant plus réjouissante que le chef « déchu » du CNDP avait tristement occupé le devant de la scène depuis plusieurs mois dans la guerre qu’il menait aux forces régulières dans la province du Nord-Kivu. Sa « guerre » a jeté sur les routes des centaines de milliers de Congolais, obligés à l’errance dans leur propre pays. La guerre de Nkunda a également provoqué des dizaines de milliers de morts. L’effort de guerre que cette situation a provoquée, a eu des répercussions négatives sur les finances déjà maigrichonnes du pays. Les tueries enregistrées au Nord-Kivu font de Laurent Nkunda un candidat tout désigné pour des poursuites devant la CPI.
Pour l’ heure, qu’il soit arrêté à la suite du retournement d’alliances observé depuis quelques semaines dans la région des Grands lacs, importe apparemment peu aux Congolais, seul le résultat  compte. La neutralisation de Nkunda est donc une bonne nouvelle pour les Congolais épris de paix. Toutefois, ce brusque changement de cap de la politique rwandaise de la RDC devrait inciter les Congolais à la prudence. Nkunda apparaît aujourd’hui comme une sorte de monnaie d’échange entre le Rwanda et la RDC. Kigali cesse son soutien avéré au CNDP, tandis que Kinshasa livre les éléments des FDLR au Rwanda. D’où l’opération de désarmement forcé ou libre des FDLR que doit mener, en prince, la coalition militaire Rwanda-RDC avec le concours des dissidents du CNDP et du Parceo.
On note tout de même que cette opération de désarmement est entourée de beaucoup de zones d’ombre. On espère bien que derrière cette opération militaire ne se cache pas autre chose de bien moins reluisant, de moins acceptable. Les Congolais tiennent en effet par-dessus tout à l’intégrité de leur pays.
Franck Baku

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :