Députés et ministre indélicats, franc congolais en berne

le franc congolais en mauvaise posture face au "roi" dollar

le franc congolais en mauvaise posture face au "roi" dollar

Une douzaine de députés accusés d’avoir été soudoyés par le DG de la direction générale des impôts pour minorer les recettes de cette régie financière. Les députés « indélicats » sont mis à la disposition de la justice. Un ministre, ancien député, accusé de « faux » et « usage de faux » pour avoir tenté de changer l’ordre de ses suppléants. Le ministre « faussaire » risque lui aussi gros. Peut-être une mise en examen, débutant par sa démission, à moins que le copinage au niveau de l’assemblée nationale ne le tire de cette mauvaise passe. Au même moment, la monnaie nationale ne cesse de perdre de sa valeur face aux principales devises étrangères. Sur le marché, le prix des biens et services connaît une ascension fulgurante.


On se demande si la RDC entre enfin entrée dans l’ère de la fin de l’impunité. On peut espérer le changement de mentalités, mais beaucoup reste à faire pour y parvenir. Des députés pris la main dans le sac s’apprêtent à répondre de leurs actes devant la justice. Un ministre « faussaire » pourrait, lui aussi, faire le frais de son inconscience.
Alors qu’ils assistent ébahis face à cette concussion, les Congolais apprennent, depuis jeudi 8 janvier, que le « roi » dollar atteint encore des sommets. Le billet vert s’échangeait sur les principales places de Kinshasa entre 720 francs congolais à 770 francs congolais. Vendredi matin, la spéculation a encore gagné du terrain. Le franc congolais n’est donc plus qu’un morceau de papier qui se déprécie à vue d’œil. Il faut 800 francs congolais pour 1 petit dollar américain.
Jeudi soir, on a appris que le premier ministre a, enfin, mis en place une « cellule de crise » pour enrayer la décote de la monnaie nationale.
Qu’est-ce qui justifie cette descente aux enfers de la monnaie nationale ? On n’en sait rien. Il semble tout de même que les caisses de l’Etat sont « vides » alors que les dépenses, en décembre dernier, ont atteint des sommets. Le budget de 5 milliards de dollars voté le 31 décembre par le parlement et promulgué par le chef de l’Etat est déjà dépassé. Certains prédisent des jours encore plus sombres. Le dollar pourrait s’échanger à 1000 francs congolais.
A ce rythme là, qui sera en mesure de payer son loyer et assurer la scolarité de ses enfants ? Au Congo dit démocratique en effet, les Congolais rémunérés en francs congolais doivent acheter des dollars pour payer leur loyer et les frais scolaires de leurs enfants. Dur, dur d’être Congolais.
Franck Baku

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :